Les murs saignent

CMathon (09.10.04) Atelier du Petit Ney


Les murs saignent de plâtre et de béton
Leurs fissures portent à vif le temps qui passe
Dans l'indifférence ou l'impuissance
Des pouvoirs publics et des lobbying de l'industrie

Un garçon, une fille passent
Et se lassent
De la lèpre grignotante de leur espace environnant

Un jour c'est dit:
Sur les murs gris
Ils peignent leur vie
Leur mémoire
Et leurs espoirs
Sans contraintes ni limites
De leurs histoires
Grandes et petites
Ils ravivent l'esprit
Des passants démunis
De rêves et d'envies
Et les couleurs vives Chuchotent au creux des oreilles endormies:

" Vois tous ces murs gris
Ils sont à toi
N'hésite pas
Crois-moi
A faire entendre ta voix "

 

 

 


accueil  |  début  |  CONTENU  |  slam & poésie  | Textes | Re-Textes
CV
infos  | Calendrieraide  |  sortie
cat.mat@orange.fr