A la poubelle !

CMath
19/30.10.2000
   
  DES FOIS...  
 


Des fois j'aimerais bien m'oublier dans un coin
Me quitter, m'laisser tomber
Touver quelqu'un d'autre à habiter
C'est pas tellement pour la carcasse
Encore qu'parfois
Dans la glace...

Y'a l'temps qui passe
Aussi
Ca use la vie des viscères
Les os qui s'tassent
Bien-sûr ça lasse
Alors, un p'tit corps tout neuf
Pourquoi pas?

Me quitter, m'laisser tomber
Touver quelqu'un d'autre à squatter
Une nouvelle âme pour valser.

Se réveiller tous les matins
Porteuse des mêmes chagrins

Les mêmes espoirs
Les mêmes déboires
Toujours la même histoire
Les grandes angoisses
Les p'tites manies

Les ornières dont faut sortir
Les blessures dont faut grandir
Et puis les mêmes plaisirs,
J'en aimerais d'autres à investir.

Des fois j'aimerais bien m'oublier dans un coin
Me quitter, m'laisser tomber
Passer à autr'chose, s'aérer un brin
Mais on s'jette pas comme un amant qu'à trop durer
Y'a rien à faire, faut continuer
A vivre ensemble.
P'être qu'avec soi
comme en amour
La seule façon d'résister
C'est de r'tomber amoureux souvent
D'la même personne :

On s'aime, on s'aime plus, on s'quitte, on s'redécouvre,
on s'aime, on s'déteste, on s'quitte,
on s'étonne,
on s'aime, on s'invente,
on s'aime plus, on s'époumonne,
on bouge,
on s'redécouvre, on s'aime,
on s'aime plus,
on s'étonne, on s'quitte plus,
on s'déteste, on s'redécouvre,
on s'aime...

 

 

 

 


accueil  |  début  |  CONTENU  |  slam & poésie  | Textes | Re-Textes
CV
infos  | Calendrieraide  |  sortie
cat.mat@orange.fr