M.

CATMAT (19.01.10)

Le chagrin, la douleur / Le chagrin, la douceur


Le chagrin, la douleur de perdre un être cher
Le chagrin, la douceur d’accompagner qui se meurt
Apprivoiser ses peurs, prendre soins de chaque lueur,
Parler du cœur, d’amour et de rancœur,
Et puis d’amour,
Les mots sont un présent qui s’éternise
Les baisers échangés sont à jamais gravés
La chair marquée.

Et quand le gouffre d’angoisse menace
Sache que le sang qui me ronge
Ne soulage en rien la souffrance
De ce corps malade,
Esprit qui se bât, se débat, se défait parfois avec fracas ;
La culpabilité de faire souffrir qui l’on aime en mourrant est tenace.
Effacer les traces en évoquant les bons moments
Etre encore vibrant, tellement.
Pleurer parfois, toujours loin de toi,
Et puis revenir goulailler le vivant, le temps de.
Parler les mains serrées, se regarder.
Le chagrin, la douleur de perdre un être cher
Le chagrin, la douceur d’accompagner qui se meurt.

Et quand la mort nous échoie
Sur les décombres de nos émois
On se croche le présent
Des griffes et des crocs,
Encore une fois.
L’absence est une petite musique triste qui m’accompagne à chaque pas,
Je lui parle parfois, même si je n’y crois pas.
Et puis la vie. Le rire de l’enfant qui se lève
Ses pleurs qui t’appelles
Les bras d’un amour qui t’enserre.
Et l’espoir du monde, trace d’elle,
A tire d’ailes découdre les nœuds des hommes contre d’autres hommes,
La terre, la clarté de l’eau qui s’écoule,
Ecrire et dire,
Se taire et dormir.

 

/M./
2010
Encore une fois je ne parle que de moi
Je voudrais pas mourir
Je t'écris des mots
2009
Jour de fête
Le chagrin, la douleur / Le chagrin, la douceur
Si je vous dis
Une dernière fois
Maman
2008
Hymne à l'amour - Hymne à la beauté



accueil  |  début  |  CONTENU  |  slam & poésie  | Textes | Re-Textes
CV
infos  | Calendrieraide  |  sortie