illustration de remplacement tres provisoire: salle de bains cartaginoise (vestiges)
Les dessous d'une salle de bains 

1996: Les dessous, dentelles et moisissures des murs de ma salle de bains découpée au cutter (contreplaqué marine pour le plafond, ordinaire pour le reste).

Sans perception ou réflexion préalable, vient un vrai bonheur de formes, lignes, vides, trous, matières, couleurs, traces pour la pellicule: série papier photo -cadrer, décadrer, recadrer, etc...-

Plaisir de vie

Et puis plus tard, la partie très matérielle de mon être humain se noue dans la nuit, brutalement. Elle dit, sans que cela soit alors clair dans mon esprit, le sordide de ce coin du bain normalement dédié à la fragilité d'un corps toujours un peu malade.
Me voici hantée. Ma seule façon d'y faire face est bien d'avoir empreinte de cet émerveillement primitif (un peu étonnant); en faire oeuvre de sens, comme garde fou à mes angoisses nouvelles.

Et voici pour ceux qui stoïcisent, les impavides des mochetés et duretés de l'inévitable ou de la vie commune: une embrasure pour la beauté des choses.


cath.mathon (nov.99)